fbpx
Attention de ne pas les arroser avec de l’eau trop froide…

La canicule devrait connaître un pic ce week-end. Pour en limiter les effets, il faut penser à boire de l’eau, à se rafraîchir régulièrement et à empêcher la chaleur d’envahir le logement en fermant volets et fenêtres jusqu’à ce que la température baisse, en fin de nuit.

S’HYDRATER

En période de canicule, la priorité est d’éviter la déshydratation, qui touche d’abord les personnes fragiles, comme les personnes âgées ou les nourrissons. Il faut boire régulièrement, de l’eau de préférence. Elle ne doit pas être glacée, car on arrête de boire plus vite quand le liquide est très froid. Les jus de fruits et autres boissons sucrées ne sont pas conseillées car elles satisfont l’envie de sucre, mais masquent le besoin d’hydratation. Si l’eau ne passe pas bien, un fond de sirop ou de jus de fruit dilué dans l’eau peut faire l’affaire. Le thé et le café, à doses raisonnables, contribuent à l’hydratation. L’alcool est à éviter.

Du côté des aliments, melon, tomates, fraises, courgettes, concombre, pastèque et yaourts sont à privilégier. L’alimentation doit rester équilibrée.

FAIRE FACE À LA CHALEUR SANS CLIMATISATION

Chez soi, il faut éviter que la chaleur envahisse le logement. Après avoir aéré en créant des courants d’air le matin, quand la température est au plus bas, l’idéal est de fermer les volets ou les stores pour éviter que le soleil tape sur les vitres. Si on n’en a pas, un film solaire sur la vitre constitue une solution relativement efficace et rapide à mettre en œuvre. Les rideaux ne servent pas à grand-chose, car ils sont à l’intérieur.

Les fenêtres doivent également être closes tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Ce n’est que lorsque la température a bien baissé dehors – en général pas avant 5 heures du matin en temps de canicule – qu’on peut les rouvrir en grand pour rafraîchir l’air intérieur.

Pour mieux supporter la chaleur, il est recommandé de se mouiller régulièrement la peau du visage, des bras, du cou et des jambes et de laisser sécher sans essuyer. On peut utiliser un brumisateur tout simple ou un gant mouillé. Une douche fraîche sans essuyage soulage aussi temporairement. Elle peut notamment favoriser le sommeil car, pour favoriser l’endormissement, la température du corps doit baisser.

Un ventilateur à la maison ou un éventail dans les transports, peuvent aider à passer ces quelques jours pénibles.

Mieux vaut éviter de faire fonctionner le four et éteindre les lampes halogènes, qui chauffent autant qu’elles éclairent !

Si on sort, il est préférable de le faire en début de matinée et de rester à l’ombre. Se protéger avec un chapeau et des lunettes de soleil est un minimum. On peut en profiter pour aller prendre le frais au supermarché (c’est gratuit), au cinéma ou au musée !

La baignade en rivière, à la piscine ou en mer est bénéfique si toutes les précautions sont prises par ailleurs pour se protéger du soleil : chapeau, lunettes, protection solaire sont indispensables.

BIEN UTILISER LA CLIMATISATION

Il est tentant de mettre la climatisation à fond, mais c’est une mauvaise idée. Il ne faut pas plus 5 à 7 °C de différence entre la pièce climatisée et l’extérieur.

PENSEZ AUX AUTRES

Vous pouvez rendre visite à vos voisins âgés ou malades pour leur prodiguer vos conseils et vérifier qu’ils mettent bien en pratique les conseils ci-dessus.